AVEDON (R.)


AVEDON (R.)
AVEDON (R.)

AVEDON RICHARD (1923- )

Célèbre comme photographe de mode et comme portraitiste, Avedon est l’un des grands noms, avec Irving Penn, de la photographie américaine contemporaine. Né à New York en 1923, fils d’un propriétaire de magasin de mode féminine, ayant fait ses études à Columbia University, Richard Avedon découvrit la photographie lors de son service militaire dans la marine marchande. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il suivit les cours d’Alexei Brodovitch à la New School of Social Research de New York. Ce dernier le fit entrer à la revue Harper’s Bazaar , où il travailla comme photographe pendant vingt ans (1945-1965) avant de passer à Vogue pour la décennie suivante.

À la photographie de mode, Avedon apporta son sens du renouvellement permanent comme en témoigne le recueil rétrospectif Avedon: Photographs 1947-1977 (Farrar, Strauss et Giroux, New York, 1978). Ses premiers travaux de mode effectués entre l’après-guerre et le milieu des années 1950, lors de sa période dite «parisienne», se caractérisent par leur vitalité et leur dynamisme et sont réalisés avec les meilleurs mannequins (comme Dovima ou Twiggy) habillés par les couturiers qui, en 1945, «inventaient» la mode à Paris (Dior, Chanel, Courrèges, Rabanne, Ungaro). Avedon opère alors en extérieur, avec la lumière naturelle, dans des lieux connus et reconnus (Champs-Élysées, Maxim’s, vieux bistrots, le Tout-Paris by night ), et travaille intensément le mouvement et même la vitesse (ses modèles ne cessent de marcher, de courir, de sauter d’un taxi, etc.).

Puis, à la fin des années 1950, Avedon abandonne les vues «en situation» et en décor réel. Il s’enferme dans un studio, avec pour tout décor une toile de fond blanche et une lumière directe crue pour créer l’image avedonienne type. Il en viendra aussi progressivement à opter pour l’immobilité et les poses figées de ses modèles. Enfin, à de nombreux moments de son travail, Avedon introduit certaines formes de mise en scène dramatique (allant parfois jusqu’à la simulation du photo-roman), un jeu qui procède par clin d’œil et fait passer ses images de mode dans la fiction. Dans leur ensemble, les photos de mode d’Avedon suivent de façon quasi sociologique l’évolution des mœurs: on peut les voir passer chronologiquement de la haute couture sophistiquée et feutrée des années 1950 et 1960 à des univers davantage liés aux modes plus incontrôlables de la rue: les modes populaires, hippies, libérées, revendicatrices et autres des années 1970. Depuis 1992, Avedon prend toutes ses photos de mode en studio.

En outre, Avedon, abandonnant parfois pendant plusieurs mois son travail de mode, se consacre régulièrement et par besoin vital au portrait photographique. Cet aspect personnel et non commercial de son activité commence dès la fin des années 1950 mais ne fut guère reconnu qu’après 1975, à la suite d’une exposition à la galerie Malborough et de la parution d’un important recueil intitulé Richard Avedon: portraits (New York, Paris, 1976).

On trouve dans ces portraits les personnalités du monde artistique, tels M. Monroe, H. Marcuse, T. Capote, J. Johns, Jean Genet, Gabriel García Márquez, Andy Warhol, Ezra Pound, J. L. Borgès, Igor Stravinski, W. Burroughs, R. Frank, Jean Renoir, Groucho Marx, John Ford, ou encore des hommes politiques comme D. D. Eisenhower. À ces portraits individuels s’ajoutent des portaits collectifs qui sont le plus souvent présentés sous forme de triptyques ou de polyptyques, avec un travail singulier sur le décadrage qui fait penser aux effets d’un travelling latéral de cinéma.

Stylistiquement, les portaits individuels d’Avedon procèdent du même dispositif scénique, implacable et austère: le sujet est littéralement mis en boîte, cadré dans une frontalité directe, sous une lumière crue de studio, sans soutien ni accessoire. Il pose en plan plus ou moins rapproché devant la fameuse toile de fond blanche qui sert de décor unique. Rien d’autre dans le face-à-face que cette relative interpellation immédiate qui isole le sujet, le laisse seul avec son physique, ses expressions, sa volonté. Dispositif de dépouillement, dur et provocateur, qui n’est pas sans cruauté et qui atteint parfois au sublime ou au pathétique, comme dans la série, qui fit scandale, des sept portraits qu’Avedon tira de son propre père de 1969 à 1973 et qui montrent sur les traits du visage de cet octogénaire la progression terrible du cancer qui devait l’emporter. On y lit, pas à pas, l’appréhension, la terreur, le désespoir et la résignation, qui sont en fin de compte les sentiments mêmes, universels, qui agitent chacun d’entre nous face à un objectif photographique, face à l’image de notre propre mort. Jamais sans doute la puissance de mort de la photographie ne se marqua avec autant de force. Depuis 1991, Avedon travaille à la mise en pages de son œuvre, qui débouche sur la publication, en 1993, de An Autobiography et à l’importante exposition qui lui a été consacrée, sous le titre Evidence, 1944-1994 , au Whitney Museum of American Art de New York.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Avedon — ist der Name folgender Personen: Loren Avedon (* 1962), US amerikanischer Schauspieler Richard Avedon (1923–2004), US amerikanischer Fotograf Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wo …   Deutsch Wikipedia

  • Avedon —   [ ævədən], Richard, amerikanischer Fotograf, * New York 15. 5. 1923; neben seinen dynamisch komponierten Auftragsarbeiten für Zeitschriften wie »Vogue« und »Elle« sind es v. a. die sachlich gehaltenen, dokumentarischen Porträtaufnahmen… …   Universal-Lexikon

  • Avedon — Richard Avedon Richard Avedon …   Wikipédia en Français

  • Avedon — n. family name; Richard Avedon (born 1923), American fashion and celebrity photographer …   English contemporary dictionary

  • Avedon — /av i don /, n. Richard, born 1923, U.S. photographer. * * * …   Universalium

  • Avedon — /av i don /, n. Richard, born 1923, U.S. photographer …   Useful english dictionary

  • AVEDON, RICHARD — (1923–2004), U.S. photographer. Born in New York City, the son of a Russian Jewish immigrant, Avedon carved out a long and successful career as a photographer of fashion models and celebrities, becoming the first staff photographer of the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Avedon Carol — is an anti censorship and civil liberties campaigner and a researcher in the field of sex crime. She is a member of Feminists Against Censorship, and as part of their publishing group co edited Bad Girls Dirty Pictures (1993), and is the author… …   Wikipedia

  • Avedon, Richard — born May 15, 1923, New York, N.Y., U.S. died Oct. 1, 2004, San Antonio, Texas U.S. photographer. He began studying photography in the U.S. merchant marine. In 1945 he became a regular contributor to Harper s Bazaar; he later was closely… …   Universalium

  • Avedon, Richard — (1923 )    Born in New York City, Avedon was a first generation American whose parents were Russian Jewish immigrants. He studied philosophy at Columbia University. Avedon met art director Alexey Brodovitch in 1944 and began working for him at… …   Historical Dictionary of the Fashion Industry